Banque en ligne : paiement en ligne avec un chèque

Paiement par chèque banque en ligne

Le chèque est apparu en Angleterre au milieu des années 1700 et a été adopté en France en 1826. Ce moyen de paiement n’a jamais cessé de s’améliorer au fil des années et est devenu aujourd’hui une solution courante, pour des personnes disposant d’un compte bancaire, pour payer n’importe quel individu. Avec l’apparition des banques en ligne, le paiement par chèque a également évolué, changeant, de ce fait, la façon de l’utiliser.

Utiliser les chèques en ligne

Quand bien même la totalité des banques traditionnelles offrent la possibilité aux clients de disposer d’un chéquier de façon gratuite ou payante, les banques qui sont à 100% en ligne mettent à la disposition des clients plusieurs services supplémentaires qui sont en rapport avec le mode paiement qu’est le paiement par chèque. C’est ainsi qu’il existe la possibilité de transmettre directement des chèques depuis l’espace client. Cela nécessite que le client fournisse plusieurs détails en rapport avec le paiement tels que l’identité de celui qui bénéficiera du chèque, le montant de la transaction, l’adresse du bénéficiaire. En outre, le chèque sera réalisé par la banque en question qui procédera à son envoi. Tout cela simplifie simplement le mode paiement par chèque. Disposant toujours de services novateurs, la banque en ligne mettre à la disposition des clients une plate-forme permettant l’enregistrement des paiements par chèque. A noter que l’envoi de documents est nécessaire pour que l’opération soit validée.

Les critères d’entrée dans une banque en ligne

Entre un client dans une banque enligne, tout peut partir de la création d’un compte courant via un formulaire à remplir que la banque propose au prospect. Pour donner un sens à ce type d’engagement, celui qui souscrit a intérêt de joindre certaines pièces obligatoires telles qu’une copie de sa pièce d’identité, un chèque dont la valeur n’est toujours pas la même dans toutes les banques, un RIB, etc.

L’opération s’étend entre la période d’inscription et l’avale donné par la banque à travers le numéro de compte et les identifiants communiqués. Toute cette procédure peut durer quelques jours étant donné que les pièces requises sont envoyés par voie postale. Toutefois, pour se lancer dans un contrat de souscription avec une banque en ligne, il faut obéir aux conditions annoncées par la banque ciblée, sans lesquels il y a de forts risques que le contrat ne soit pas concluant ; ces conditions peuvent être caduques pour certains alors que non pour d’autres. En plus de ce que les banques en ligne ne facturent pas ce service, il y a des privilèges qui s’ensuivent.

Chez Hello bank, les conditions sinéquanone à remplir sont les suivantes : être résident Français du point de vue fiscal pour bénéficier d’une prime de 50 euros venant de la banque pourvue que ses revenus mensuels soient à hauteur de 1.200 euros, sinon avoir une épargne qui équivaut à 5.000 euros sur un compte Hello bank.

Chez Monabanq, pour obtenir une prime de 80 euros, il faut verser au moins 150 euros pendant la toute première ouverture du compte, une prime qui ne s’acquiert qu’une seule fois et au moins qui ne contraint pas le consommateur aux obligations de revenus quelconques.

Cependant BforBank quant à elle, semble lancer l’appel d’offre d’ouverture de compte courant uniquement aux personnes ayant des revenus haut de gamme qui commencent par 1.800 euros et plus ou celles qui possèdent l’épargne égale à 6.000 euros. D’autres réalités également sont confrontées avec les autres banques.